Friday, June 09, 2006

felicidades e tristezas da precariedade.



Quinta, 15 Junho, às 18h00, o Monte acolhe uma conversa sobre as "felicidades e tristezas da precaridade" acompanhado do lançamento do livro "La mémoire et le feu, Portugal: l’envers du décor de l'euroland", de Jorge Valadas

// conversa sobre «Felicidades e tristezas da precaridade. De Shanghai a Oliveira de Frades, passando pelos subúrbios franceses» com a presença de Jorge Valadas

// apresentação do livro recentemente lançado em França "La mémoire et le feu , Portugal: l'envers du décor de l'euroland"

«Dans un pays où la grande majorité de la population habite désormais dans les grands centres urbains de la côte, l'activité agricole se meurt, l'entretien des bois et des forêts est abandonné, au point que, à superficie égale, il se produit sept fois plus d'incendies au Portugal qu'en Espagne et vingt fois plus qu'en Italie.»

Le livre dresse en quelques rappels historiques et aperçu de la vie sociale, le bilan du nouveau Portugal - démocratique depuis 1974, européen depuis 1986. L'auteur y évoque la désertification tant humaine (l'émigration, la précarisation) que naturelle (les incendies, la sahélisation) du pays. Il nous parle aussi d'utopie et nous rappelle les moments de rupture où se sont affirmées les aspirations emancipatrices, libertaires - depuis les violentes révoltes du début du XXe siècle jusqu'aux excès de la révolution des œillets. Jorge Valadas est l'autre nom de Charles Reeve, qui a fait paraître chez L'Insomniaque avec Hsi Hsuan-Wou: Bureaucratie, bagnes et business (1997). Il a également publié de nombreux ouvrages politiques et historiques sur le développement du capitalisme en Chine entre autre Le tigre de papier (Ed Spartacus, 1972), visant à dénoncer l'imposture maoïste. Sur le Portugal son pays d'origine, il a publié : Portugal, l'autre combat (Ed Spartacus, 1975), L'Expérience portugaise (Ed. Spartacus, 1976) et Les Œillets sont coupés (Ed. Paris-Méditérranné, 1999). Il anime la revue Oiseau-tempête depuis sa création.
+++++
O Monte § Rua do Monte Olivete, 30A, r/c 1200-280 Lisboa
ao Príncipe Real (perpendicular à Rua da Escola Politécnica)
<
http://www.monteolivete.blogspot.com/> § < monteolivete@gmail.com>